biner


biner

biner [ bine ] v. <conjug. : 1>
• 1269; provenç. binar; lat. pop. °binare « refaire deux fois », de bini binaire
1 V. tr. Agric. Ameublir et aérer la couche superficielle de (la terre) pour réduire l'évaporation de l'eau contenue dans le sol. Pioche à biner. 1. binette, houe. Charrue à biner. bineuse.
Par ext. et cour. Désherber. sarcler. Absolt Il faut biner tant qu'il ne pleut pas.
2 V. intr. Liturg. Célébrer deux ou plusieurs messes le même jour, généralement à deux endroits différents.

biner verbe transitif (latin populaire binare, retourner la terre une seconde fois) Pratiquer le binage d'un champ ou d'une culture. ● biner (homonymes) verbe transitif (latin populaire binare, retourner la terre une seconde fois)biner verbe intransitif (du latin bini, deux fois) Célébrer deux messes le même jour dans un but pastoral. ● biner (homonymes) verbe intransitif (du latin bini, deux fois)

biner
v. tr. AGRIC
d1./d Ameublir à la houe la couche superficielle du sol pour faciliter la croissance des plantes et la pénétration de l'eau. Syn. sarcler.
d2./d Désherber à la binette ou à la houe.

⇒BINER, verbe.
I.— Emploi trans.
A.— AGRIC. Labourer la terre pour la deuxième fois; la soumettre à une seconde façon. Plus loin des hommes réunis deux à deux binent la terre avec des hoyaux (DU CAMP, Le Nil, 1854, p. 200).
P. méton. Biner la vigne, biner les betteraves.
B.— En partic., HORTIC. ,,Ouvrir la surface d'un sol avec une binette, soit pour le nettoyer, c'est-à-dire pour en extirper les mauvaises herbes, soit seulement pour l'aérer et donner plus de vigueur aux végétaux qui l'occupent`` (É.-A. CARRIÈRE, Encyclop. hortic., 1862, p. 56).
II.— Emploi intrans., DR. CANON. Célébrer deux messes le même jour, généralement dans deux églises différentes (Attesté dans la plupart des dict. gén.). Ce prêtre a la permission de biner (Ac. 1835-1878).
Rem. On rencontre en fr. région. biner « embrasser sur les deux joues » :
Bine-moi, Claudine, ma Claudine. Et elle [Luce] se musait sous mon capuchon et m'embrassait.
COLETTE, Claudine à Paris, 1901, p. 74.
Prononc. :[bine]. Étymol. et Hist. I. 1. 1269 agric. (Cart. de Silly, B.N. 1. 11059, f° 87 r° dans GDF. Compl.); 1697 spéc. hortic. (LA QUINTINYE, Instructions pour les jardins fruitiers et potagers, Amsterdam, t. 1, p. 23); 2. 1598 « embrasser » (GUY DE TOURS, Souspirs Amoureux, L. I — I, 18 — dans HUG.); subsiste comme régionalisme (ROUGÉ, Le Folklore de la Touraine; v. aussi FEW, s.v. binare). II. 1680 intrans. relig. (RICH.). I 1 mot commun aux lang. hisp. et gallo-rom. (REW3) du lat. vulg. binare « retourner la terre une seconde fois » attesté en lat. médiév. la plupart du temps à l'emploie fig. (av. 1141, Hugues de St Victor dans DU CANGE, s.v. binare); peut-être par l'intermédiaire de l'a. prov. binar « id. » (Pt LEVY), formé sur le lat. bini qui semble avoir perdu à basse époque sa valeur de distributif et son acception de « paire, couple » pour ne plus être qu'adj. numéral « deux » (Mittelat. W. s.v., 1480, 71-1481, 14); 2 peut-être par emploi métaphorique de 1, ou directement rattaché au sens « deux » de bini (embrasser sur les deux joues) avec infl. possible de biser « baiser »; II directement dér. du rad. du lat. bini; dés. -er. Fréq. abs. littér. :21.

biner [bine] v.
ÉTYM. 1269; du lat. pop. binare « retourner la terre une seconde fois », de bini (→ Binaire), p.-ê. par le provençal binar.
———
I V. tr. Agric. Donner une seconde façon à (la terre, la vigne, des plantes); briser la terre pour l'ameublir et la désherber. || Pioche à biner. 1. Binette. || Charrue à biner. Bineur, binot, cultivateur, scarificateur; binage; bêcher, binoter, sarcler.
1 Labourer, biner, tenir la charrue (…)
Rousseau, Émile, II.
1.1 Déjà ils se voyaient en manches de chemise, au bord d'une plate-bande, émondant des rosiers, et bêchant, binant, maniant la terre, dépotant les tulipes.
Flaubert, Bouvard et Pécuchet, I.
2 Trop de vieux (et de vieilles), ont vécu sur la vigne (…) penchés toute la vie (…) pour tailler, sarcler, biner, choyer, désherber, cajoler, regarder (…) vendanger d'ingrates et de reconnaissantes vignes.
Ch. Péguy, Œuvres, t. XII, p. 268.
2.1 Vous aurez beau vous mettre en quatre, vous n'arriverez pas à mieux exprimer le cas de la vaillante vieille dame qui pendant que tout le monde somnole, bine ses fraisiers.
F. Mallet-Joris, le Jeu du souterrain, p. 182.
2.2 La sécheresse les faisait régulièrement crever mais elle s'obstinait. Devant elle le caporal binait le talus après l'avoir arrosé.
M. Duras, Un barrage contre le Pacifique, p. 18.
2.3 Après les journées passées à biner des champs de navets ou à piocher dans des tourbières (…)
M. Yourcenar, Archives du Nord, p. 71.
———
II V. intr. (1680). Liturgie. Célébrer deux ou plusieurs messes le même jour, généralement à deux endroits différents.
3 Le vénérable prêtre (depuis quarante ans, [il] binait tous les jours) répliquait :
— Enfin, Meussieu Bébé Toutout, vous qui êtes un pratiquant sincère (…) vouloir me faire payer cinquante francs, à moi !
R. Queneau, le Chiendent, p. 420 (1932).
DÉR. Binage, 1. binette, bineur, bineuse, binot ou binoir.
COMP. V. Débiner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • biner — BINER. v. a. Donner une seconde façon aux terres labourables, aux vignes. Biner les vignes. Biner, est aussi un terme d Église, et il s emploie en parlant d Un Prêtre qui dans la nécessité dit deux Messes le même jour, dans deux Églises… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • biner — BINER. v. a. Donner une seconde façon aux terres labourables, aux vignes. Biner les vignes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • biner — Biner, Les vignes, Vineas occare, Sarrire …   Thresor de la langue françoyse

  • BINER — v. a. T. d Agricult. Donner une seconde façon aux terres labourables, aux vignes. Biner un champ. Biner les vignes. BINER, est aussi verbe neutre, et se dit, dans la Discipline ecclésiastique, D un prêtre qui, lorsque la nécessité l exige,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BINER — v. tr. T. d’Agriculture Soumettre une terre à une seconde façon. Biner un champ. Il signifie encore Soumettre une terre à une façon superficielle pour l’empêcher de durcir ou pour détruire les mauvaises herbes. Il s’emploie aussi intransitivement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • biner — (bi né) v. a. 1°   Terme d agriculture. Donner une seconde façon aux terres, aux vignes. •   Labourer, biner, tenir la charrue, J. J. ROUSSEAU Ém. II. 2°   Terme de jardinage. Briser dans une plantation de légumes la superficie de la terre à six… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Biner — Recorded as Benn, Benner, Binn, Binne, Binor, Binner, Bynnor, and possibly others, this is an English medieval surname. It derives from the pre 7th Century word binn , and has two possible interpretations. Firstly, it may be an occupational name… …   Surnames reference

  • biner — noun Date: 1973 carabiner …   New Collegiate Dictionary

  • biner — sf. Bin sayısının üleştirme biçimi, her birine bin, her defasında bini bir arada olan …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • biner — v.i. Dire deux messes le même jour (ecclés.) …   Dictionnaire du Français argotique et populaire